Absolunet aide les marques de luxe à convertir « l’effet Meghan Markle » en ventes eCommerce

Megan-Markle-Effect-Birks

Quand une super-influenceure porte votre marque, ça peut faire votre année… ou faire planter votre site de commerce électronique.

Lorsque la très stylée Meghan Markle, duchesse de Sussex, porte quelque chose, les médias et les gens du monde entier remarquent, ce qui peut créer une hausse importante et instantanée du trafic pour les sites de commerce électronique des marques et des détaillants.

Les histoires de sites qui n’ont pas survécu à de tels pics de trafic suite à un endossement (implicite) de Meghan Markle ne sont pas rares. 


Meghan Markle semble avoir un penchant pour les designers et marques canadiens, parmi lesquels se trouvent trois clients d’Absolunet. Voici comment Maison Birks (bijoux), Judith & Charles (vêtements) et Kamik (chaussures / bottes) ont tiré parti de l’effet Meghan Markle en utilisant à merveille leurs plateformes de commerce électronique et leur sens des affaires.


1 – La Maison Birks
a enregistré une hausse de 400% des ventes en ligne lorsque Meghan Markle a porté des boucles d’oreilles Birks lors de l’annonce de ses fiançailles. Markle portait également des bijoux Birks lors de sa première sortie publique avec le prince Harry. Heureux hasard, Birks étendait ses activités au Royaume-Uni un mois le mois d’avant.

Le site Web de Birk a survécu à de nombreuses vagues de trafic alors que les pièces portées par Markle se vendent en un temps record.

  • Les clés du succès de Birks dans ce cas :
    • Une magnifique sélection de bijoux;
    • Une infrastructure eCommerce à l’épreuve des pics;
    • Une fonction de précommande;
    • Une excellente stratégie d’acquisition et de fidélisation de sa clientèle;


2 –
Markle a été photographiée à plusieurs reprises avec ses bottes « Sienna » de Kamik. Une couverture médiatique de la sorte dépasse à tout coup pratiquement n’importe quel placement publicitaire, et l’approche hybride de Kamik – qui est à la fois B2C et B2B a permis d’acheminer cette hausse instantanée de demande pour ce produit vers son réseau de détaillants ainsi que son site transactionnel.

Bien que techniquement, les bottes Kamik ne sont pas un produit de luxe, quand la royauté porte vos produits, la marque et son influence en bénéficient.

  • Les clés du succès de Kamik dans ce cas :
    • Des bottes durables avec une réputation de bonne qualité;
    • Un site B2B avec des fonctionnalités transactionnelles pour le B2C (direct aux consommateurs);
    • Le localisateur de magasins pour les points de vente au détail avec liens vers les marchands en ligne afin d’orienter les consommateurs vers les commerces;
    • Une infrastructure d’hébergement de commerce électronique évolutive et à l’épreuve des pics.


3 –
Tout récemment, Meghan Markle portait la robe Tuxedo de Judith & Charles. Les adeptes de Markle ont afflué sur le site de la marque, où ils ont vécu une expérience de navigation et de paiement intuitive, fidèle à l’expérience très “design” et luxueuse de la marque.

La marque de vêtements de luxe a rapidement mis en place une fonction de «précommande» pour sécuriser les ventes de l’article au-delà de l’inventaire actuel, ce qui garantira aux clientes qu’elles recevront leur robe dès le prochain cycle de production (et du coup, Judith & Charles s’assurent que les ventes ne sont pas perdues).

  • Les clés du succès de Judith & Charles dans ce cas :
    • Des vêtements luxueux réputés pour leur qualité et confort;
    • Une expérience en ligne intuitive, axée sur le design et centrée autour de la cliente
    • Une stratégie d’acquisition de clientèle agile;
    • L’ajout (très) rapide d’une fonctionnalité de précommande


Qu’ont en commun ces trois marques, à part que leurs produits sont portés par Meghan Markle?


Elles ont maîtrisé et exécuté les éléments fondamentaux en matière de commerce électronique pour ensuite créer une expérience client efficace, fidèle à la marque.

Comment assurer que votre plateforme eCommerce est à l’épreuve de « l’effet Meghan Markle »:


On ne sait jamais quand un(e) influenceur(e) ou personnalité connue pourrait créer un engouement soudain pour votre marque ou votre produit. La seule défense pour un commerçant est donc de s’assurer que sa plateforme numérique est prête et capable d’accueillir les pics, comme ceux que génèrent souvent les « Black Friday / Cyber lundi » (pardon pour l’anglicisme, mais nous avons très peu d’affection pour le terme « vendredi fou »).

Choisissez une plate-forme et =infrastructure à l’épreuve des pics, ensuite, testez-la régulièrement.

Effectuez des tests pour mesurer la capacité de bande passante maximale, le nombre d’utilisateurs / sessions simultanées et tout autre élément avec une limite pouvant potentiellement provoquer une panne lorsque Meghan Markle (ou toute autre personne influente) porte vos produits.

Réduisez le plus possible les temps de chargement.

En plus d’améliorer le taux de conversion (jusqu’à 20%, selon Google), cette rapidité réduira la « charge » de chaque visiteur. Votre partenaire/agence eCommerce devrait mettre en œuvre des tactiques pour accélérer les temps de chargement. Parlez-en à votre propriétaire de produit Absolunet, il existe plusieurs pistes.

Un passage à la caisse facile et sans friction.

Éliminez les clics inutiles : plus il y a d’étapes (de clics), plus les consommateurs abandonnent leur panier. Un spécialiste UX peut vous aider à optimiser la taxonomie de votre site.

Maîtrisez la logistique, la gestion de commandes et le service à la clientèle; des éléments clés de l’omnicanal

Un mauvais service après-vente peut sérieusement nuire à la réputation d’une marque. Assurez-vous d’être prêt à expédier les articles commandés, à répondre aux questions des consommateurs et à gérer les retours. Un système de gestion de commandes (« OMS ») ainsi qu’un service comme ShipStation peuvent automatiser ces éléments.

Bref : travaillez avec une agence de commerce électronique qui a une expertise eCommerce 360 degrés.

Choisissez un partenaire eCommerce de confiance qui vous aidera à faire plus que simplement mettre en ligne un site Web; un partenaire qui aidera tant au niveau de la stratégie d’entreprise, des impacts opérationnels, des prévisions financières et qui a des pratiques tant commerciale que technologique. De préférence, un partenaire qui a déjà livré des sites qui ont résisté à « L’effet Meghan Markle ».

 

Crédits photo: Hello Magazine,  Chatelaine, Refinery29 , InStyle, Harper’s Bazaar.