eCommerce x Accessibilité : Aperçu du marché potentiel

eCommerce-x-Accessibility-Sizing-Up-the-Market

1 Américain sur 5 vit avec un handicap – implications pour le eCommerce

Un Américain sur cinq vit avec un handicap (tous handicaps confondus), soit 20% de la population – et cette proportion croît chaque année, alors que la société vieillit et que l’état de santé des gens est, de manière générale, en léger déclin (nous vivons plus vieux, mais pas nécessairement en meilleure santé).

Aux États-Unis, le commerce électronique se chiffre à près de 526 milliards $US en 2018 (selon eMarketer), en croissance de 16% depuis 2017.

En appliquant un rapide calcul, 20% (population vivant avec un handicap) de 569 milliards $US, c’est environ 105 milliards $US de ventes en ligne qui seraient effectuées ou influencées par ce segment.

Mieux comprendre : qu’est-ce qu’un handicap?

Un handicap est employé génériquement pour désigner les déficiences (problème fonctionnel ou structural du corps) et les limitations dans les activités (difficulté rencontrée par un individu dans l’exécution d’une action). Il peut être présent à la naissance, être causé par un accident, ou se développer au fil du temps. Ça va donc beaucoup plus loin qu’un problème de santé, et ça couvre un large éventail et degrés de conditions.

 

 

Les 4 catégories principales de handicap :

1. Visuel

  • Cécité (aveugle)
  • Vue partielle
  • Cataractes
  • Daltonisme
  • Glaucomes
  • Dégénérescence maculaire
  • Décollement de la rétine
  • etc.

2. Auditif

  • Surdité
  • Surdité partielle
  • Acouphène
  • etc.

3. Cognitif/d’apprentissage/neurologique

  • Troubles d’apprentissage
  • Déficit d’attention (TDAH)
  • Dyslexie
  • Autisme
  • Épilepsie
  • etc.

4. Moteur

  • Arthrite
  • Obésité
  • Amputation
  • Quadriplégie, paraplégie, hémiplégie
  • Paralysie cérébrale
  • Sclérose en plaques
  • Dystrophie
  • Polio
  • etc.
“Est-ce vraiment un marché? Les personnes souffrant d’un handicap ne font pas partie de notre marché cible.”

D’après le American Institutes for Research, le revenu disponible total, après impôt, des personnes handicapées en âge de travailler est d’environ 490 milliards de dollars $US et le revenu discrétionnaire est d’environ 21 milliards de dollars $US, soit plus que celui des segments de marché afro-américains et hispaniques combinés.

Où dépensent-ils?

Compte tenu qu’il s’agit de 20% de la population, ce ne sont pas “eux”, mais “nous”; handicap ou non, nous voulons tous une livraison rapide et gratuite, des retours faciles et nous éprouvons tous des craintes quant aux tailles lorsque nous achetons des vêtements, etc. La question ici devrait plutôt être: qu’est-ce qui fait convertir un consommateur vivant avec un handicap?

Beaucoup ne magasinent qu’aux endroits où Paypal est un moyen de paiement (par mesure de sécurité) ou sur les sites où vous pouvez acheter presque tout, tel Amazon. En parlant d’Amazon, même le géant de la vente au détail en ligne ne respecte pas entièrement les normes de conformité en matière d’accessibilité. L’outil d’analyse WAVE signalait d’ailleurs, en date de rédaction, 37 erreurs et 94 alertes, mais réponds tout de même à plusieurs critères d’acceptabilité, notamment une navigation facilitée sur le site et l’usage des technologies d’assistance pour compléter les commandes, tout en offrant une livraison gratuite et rapide. Pour une personne à mobilité réduite, par exemple, ce sont de solides arguments de vente.

La mobilité est la clé.

Comme pour l’ensemble de la population, l’utilisation des appareils mobiles par les consommateurs souffrant d’un handicap augmente à la fois en nombre d’appareils et en “temps passé sur l’appareil”. En fait, plus de 70% des adultes handicapés possèdent un téléphone intelligent, ce qui est logique, puisque les appareils mobiles offrent eux même un choix croissant d’outils et d’options d’accessibilité intégrés (bravo iOS et Android).

Quelle est la prochaine étape pour un détaillant qui souhaite améliorer l’accessibilité de son site?

Commencez par commencer.

1. Conformité
Vérifiez les lois et les règlements qui s’appliquent dans votre pays/province/état : voici un bon guide. https://www.w3.org/WAI/policies/

2. Priorisez
Faites faire un audit d’accessibilité de votre site eCommerce, et déterminez, sur la base de cet audit, quelles fonctionnalités d’accessibilité sont essentielles et lesquelles seraient un ajout intéressant. Classez les, par la suite, par ordre de priorité dans le contexte de votre roadmap. Absolunet peut vous aider, contactez notre équipe d’experts et commencez à combler l’écart en matière d’accessibilité.