Quelle est la bonne manière d’écrire le mot eCommerce? (avec analyse comparative!)

paint-color-sheets-benchmark-comparison

Un « benchmark » de comment les grandes marques écrivent le mot « eCommerce »

Outre le terme « commerce électronique », il s’agit d’une question posée régulièrement – en personne et sur Google – et les réponses semblent multiples. En cas de doute ou face à des données contradictoires, la technique Absolunet consiste à répertorier et comparer les infos, communément appelé un « benchmark ».

Voici les résultats de notre analyse comparative (pas très scientifique) sur la façon dont les chefs de file du commerce électronique épellent le mot eCommerce en 2017.

Résultats de notre analyse comparative

Analyse :

eCommerce: Le choix d’Absolunet, et nous sommes en bonne compagnie; Magento, Tech Crunch, Deloitte et Forrester, ainsi que le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) favorisent le “e” minuscule et le “C” majuscule.

E-commerce: Le “E” majuscule avec tiret était un choix moins commun, mais ses utilisateurs sont deux des plus gros noms dans le domaine : Mailchimp et Sitecore.

E-Commerce: Business of Fashion, Gartner et L2 Inc. utilisent ce format, possiblement pour que les deux lettres majuscules et le trait d’union attireront l’attention.

Ecommerce: Shopify, Entrepreneur.com et Financial Times préfèrent le E majuscule qui, dans un contexte éditorial, s’applique comme un nom propre. Pas fou.

e-commerce: le plus populaire parmi notre échantillonnage, et le choix des publications à vocation plutôt littéraire.

ecommerce: Rapide et précis – et c’est le choix de Facebook et Google.

ECommerce: Aucun. C’est le « beigne nature » du groupe.

Et sur Google, les gens cherchent comment?

Google Trends montre qu’en 2017, beaucoup plus de gens recherchent “eCommerce” sans trait d’union. Notons qu’il est difficile de savoir qui a choisi le terme de recherche proposé automatiquement (autocomplété) et qui l’a tapé en entier.

En fin de compte, cela se réduit à la préférence puisque le tiret et les lettres majuscules n’influencent en rien l’optimisation des moteurs de recherche.

Le « e » disparaîtra-t-il un jour?

Les interactions à canaux multiples (omnicanal) deviennent de plus en plus communes, alors que les consommateurs se déplacent du mobile au site Web à l’achat en magasin. À terme, nous croyons que le « e » sera amené à disparaître et que nous parlerons simplement de « commerce ».

Le point de vue d’Absolunet: Absolunet ne fait aucune discrimination sur vos préférences linguistiques, nous avons hâte de vous aider à développer une plateforme eCommerce de calibre internationale.